Licence restaurant à Nantes


Avant de se lancer dans l’ouverture d’un nouveau restaurant à Nantes, il faut avoir en tête que 3 conditions doivent être nécessairement remplies avant de pouvoir procéder à la mise en place du restaurant. La première, c’est de posséder une licence pour vendre de l’alcool. La seconde, c’est de posséder un permis d’exploitation propre au restaurant. La troisième, c’est d’avoir fait un stage hygiène alimentaire.

Quelles sont les différentes licences permettant de vendre de l’alcool ?

Il existe 3 types de licences différentes. Toutes correspondent à divers degré d’alcool. La première est la licence 2 : il s’agit de la licence basique, permettant uniquement de servir de l’alcool à moins de 3° (des jus de fruits fermentés notamment). Ensuite, on trouve la licence 3, autrement appelée licence petite restauration. Celle-ci permet de vendre de la bière et du vin : elle prévoit en effet une autorisation de vente de boissons dont la teneur ne dépasse pas 18° d’alcool. Enfin, il existe la licence 4. Celle-ci confère le droit à son détenteur de vendre l’ensemble des alcools qu’il souhaite.

Comment obtenir le permis d’exploitation ?

Le permis d’exploitation s’obtient à l’issue d’une formation, dispensée par des centres agréés. Cette formation dure 6 heures pour les anciens gérants de bar (avec plus de 10 ans d’expérience) et 2 jours et demi pour les plus novices. Elle comprend un très grand nombre d’enseignements à la fois théoriques et pratiques qui seront on ne peut plus utiles au restaurateur dans son quotidien. Sont notamment enseignées : la gestion de l’alcool, la question du tabac, la question des stupéfiants, l’ensemble des problèmes règlementaires, etc. Il s’agit donc d’un permis très complet.

Qu’est-ce que le stage d’hygiène alimentaire ?

Il s’agit d’un stage qui est très récemment devenu obligatoire. Son objectif, c’est de s’assurer que dans chaque restaurant, au moins l’un des membres connaisse parfaitement l’ensemble des gestes nécessaires à la garantie d’une hygiène alimentaire parfaite. Ainsi, le stage est une véritable formation très enrichissante. Il n’est pas nécessaire que le détenteur de l’attestation de stage soit le gérant du restaurant : il faut simplement qu’un des membres de l’établissement la possède. Cependant, en cas de départ de ce dernier, le restaurant se retrouvera hors de conformité avec la loi.

Lorsque ces 3 conditions sont remplies, vous êtes parfaitement prêts à vous lancer dans l’ouverture de votre restaurant !