Les formalités à connaître pour ouvrir son restaurant

Vous souhaitez vous lancer dans l’ouverture de votre restaurant et vous vous posez des questions sur les procédures à suivre pour y arriver ? Voici quelques informations qui vous permettront de mener à bien votre activité sans aucun problème.

Les zones fumeurs et non fumeurs

Depuis 2008, la législation interdise de fumer dans les lieux fermés et couverts et qui sont fréquentés par le public. Il est tout de même autorisé de fumer dans les terrasses à condition qu’elles soient entièrement ouvertes. Mais comme siroter un apéro ou déguster une bonne paella sur la terrasse alors qu’il pleut fera fuir vos clients, vous êtes libre de dédier un espace fumeur respectant les normes. Pour cela, votre salle doit disposer d’un système de ventilation puissant pour renouveler l’air toutes les heures, et doit être entièrement clos.

Les licences pour le débit de boissons

Pour pouvoir commercialiser des boissons alcoolisées dans votre établissement, vous devrez détenir une licence  vous  autorisant à cet effet. Pour ce faire, vous devrez suivre une formation qui dure en moyenne deux jours et demie. Si vous êtes sur Paris, n’hésitez pas à suivre une formation permis d’exploitation à Paris.

Que vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant ou que vous envisagez de reprendre une affaire déjà en marche, cette formation reste obligatoire pour pouvoir obtenir votre permis d’exploitation pour une durée de 10 ans. Il devra être renouveler après  cette durée au risque d’être coupable d’infraction.

Des formations pour l’hygiène

Afin d’assurer la sécurité alimentaire dans votre établissement, vous devrez connaître les règles régissant l’hygiène alimentaire, de même que l’un de vos employés. Cette règle est entrée en vigueur depuis plus de cinq ans et reste effectif jusqu’à ce jour. Pour ce faire, vous pourrez vous rendre auprès d’un organisme régional spécialisé dans la formation hygiène alimentaire à Paris.

Mis à part cela, d’autres règles sanitaires définies dans l’arrêté du 21 décembre 2009 sont à respecter et cela en rapport avec les aliments, la température de conservation, les moyens de transport comme les camions frigorifiques et autres.

Concernant les toilettes dans les restaurants, des lois sont également prévues pour cet effet. Alors, avant de louer tel ou tel local, vérifiez si le lieu dispose des cabinets d’aisance et des lavabos. Cette partie du  restaurant ne doit pas communiquer directement avec la cuisine, la chambre réfrigérée et la salle à manger. Des couloirs doivent séparer chacune de ces  parties.

En matière d’hygiène, il faut aussi noter les règles de sécurité que doit respecter les restaurants. Cela concerne entre autres les installations pour les personnes à mobilité réduite, les règles de sécurité applicables en cuisine et les sorties de secours en cas d’incident. Et comme la législation exige également l’affichage des différentes provenances des produits que vous allez commercialiser, votre restaurant doit mettre en évidence divers affichages informant votre clientèle.

Ces quelques informations vous seront certainement d’une grande utilité lorsque vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant, que ce soit dans les grandes villes ou en Provence. Toutefois, n’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre mairie pour les informations complémentaires.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *