Business plan et financement, les points à connaître

Armé d’une expérience pratique, vous êtes prêt à mettre en place votre business plan, l’élément le plus indispensable pour l’ouverture de votre restaurant. Sachez que différents points doivent être pris en compte lorsque vous souhaitez ouvrir votre restaurant ou vous lancer dans la reprise d’une enseigne de votre ville.Inédit : Formation à distance en E-Learning - Cliquez ICI pour en savoir plus Lorsque vous rédigez un business plan, vous devez inclure : une définition claire de votre concept, une description de votre marché, les menus que vous allez servir ainsi que leurs prix, les informations financières détaillées, y compris les données sur votre capital de départ, vos prévisions de revenus et vos dépenses à long terme. N’oubliez pas de mentionner votre plan de marketing, les programmes d’embauche et la formation des employés, sans oublier les plans détaillés qui décrivent comment vous allez faire face aux défis auxquels font face la majorité des restaurateurs chaque jour. Comment financer son restaurant ? Le montant que vous devez débourser dépend du type d’entreprise, de l’installation, de l’équipement dont vous aurez besoin. Posez-vous la question si vous souhaitez acheter de l’équipement neuf ou usagé ? Comment vous souhaitez constituer vos stocks ? Quelle stratégie marketing vous souhaitez mettre en place et combien  vous aurez besoin en terme de capital d’exploitation nécessaire ? Ce montant est le capital  qui vous servira à faire tourner votre restaurant et cela jusqu’à ce que votre entreprise commence à générer de l’argent. Il est facile de dépenser des centaines de milliers d’euros pour démarrer un restaurant, mais ce n’est pas essentiel. Vous pourrez reprendre une affaire avec tous les matériels sans que vous ayez besoin d’investir dans leur achat. Certains propriétaires proposent même la vente de leur licence pour simplifier les choses. Ce qui n’exclut pas une formation Hygiène alimentaire à Lyon si vous souhaitez ouvrir votre restaurant dans cette ville. Quoiqu’il en soit vous aurez besoin d’argent pour démarrer votre activité en tant que restaurateur. Alors, pour trouver une source de financement voici quelques suggestions qui vous seront certainement d’une grande aide. Les ressources personnelles Pour financer son affaire, rien de tel que de posséder ses propres ressources. Pour ce faire, faites un inventaire complet de vos actifs. Les gens ont généralement plus d’actifs qu’ils n’en réalisent, y compris les comptes épargnes, les comptes de retraite, les capitaux propres dans l’immobilier, les équipements de loisirs, les véhicules, les collections et autres...
read more

Découvrir les spécialités culinaires japonaises lors d’un séjour au Japon

Au Japon, la gastronomie fait partie intégrante de la culture. En effet, dans le pays du Soleil-Levant, les modes de préparation, de cuisson et de consommation de chaque plat forment tout un art. Ainsi, si vous projetez de visiter ce pays fascinant de l’Asie, il est incontournable de découvrir ses spécialités culinaires. Pour vous donner une idée sur le sujet, découvrez à travers cet article une sélection des principaux plats traditionnels japonais à goûter durant votre séjour dans le pays. Le bœuf de Kobe Le bœuf de Kobe est une spécialité culinaire à découvrir lors de votre voyage au Japon. Il s’agit d’un plat préparé à base d’une variété particulière de bœuf, élevée suivant une stricte tradition japonaise, dans la ville de Kobe. Il se démarque par sa viande particulièrement délicate, réputée pour sa texture persillée et pour sa tendreté. Le bœuf de Kobe peut être préparé de multiples façons, notamment en steak, shabu-shabu et sukiyaki. Ces deux dernières préparations sont une sorte de fondue où l’on trempe la viande et des légumes dans une sauce ou encore en sashimi, c’est à dire en fines lamelles de viande crue. Bien qu’il est des plus savoureux et qu’il est recommandé de le goûter une fois, il faut savoir que le bœuf de Kobe reste un plat onéreux. Les Rāmen D’origine chinoise, les rāmen se traduisent littéralement par « nouille étirée ». Depuis leur importation au Japon, elles sont aujourd’hui considérées comme un plat japonais à part entière. Il s’agit de mets constitués de pâtes dans un bouillon à base de viande ou de poisson. Le bouillon est souvent assaisonné à la sauce soja ou au miso. D’une manière générale, les rāmen sont servis dans un grand bol de bouillon et peuvent être accompagnés, suivant la recette, de viande, de légumes et d’autres aliments additionnels, tels que des œufs mollets, des champignons noirs, de la ciboule, des noris (algues séchées), du gingembre mariné, etc. À titre d’information, chaque région du Japon présente sa propre recette de rāmen dont la préparation, la présentation et le goût ont évolué avec le temps. Les spécialités issues des produits de la mer Les Japonais consomment beaucoup de crustacés, de poissons, de coquillages et des algues. Néanmoins, il est à noter qu’en raison de la forte contamination de la mer par l’eau radioactive provenant de la centrale de Fukushima, ils sont amenés à modifier leurs habitudes alimentaires. Parmi...
read more

Les bonnes adresses pour se restaurer en Australie

Outre les idées d’activités, les moyens de déplacement et d’hébergement, la restauration demeure aussi l’une des principales préoccupations des aventuriers pendant les vacances. Et il faut savoir que peu importe la destination, il va toujours falloir trouver un endroit où manger. Aussi, pour vous aider à bien vous restaurer pendant votre voyage en Australie, voici quelques exemples de lieux où vous pourrez vous rendre pour manger durant vos vacances. Pour le Brunch Il faut savoir que les Australiens aiment beaucoup bruncher. Et dans le cadre de votre escapade sur les lieux, ne manquez pas ce traditionnel repas. Comme vous le savez déjà, le brunch consiste à manger un repas vers la fin de la matinée et au début de l’après-midi. Vous mangerez alors ce que vous auriez dû prendre au petit déjeuner avec ce que vous devrez prendre au déjeuner. Aussi, dans le cadre de votre escapade au pays des kangourous, vous aurez alors l’occasion de déguster et d’apprécier les produits du terroir. À Sydney, par exemple, c’est dans le quartier The Rocks que vous trouverez les meilleures adresses pour le brunch. Il y a le Dare Cafe où vous pourrez manger tranquillement votre brunch. En général, ce dernier sera composé d’œufs pochés, de la salade, des tomates, une purée d’avocat, le tout accompagné d’une boisson. En outre, si vous vous trouvez à Melbourne, toujours dans le cadre de votre séjour en Australie, c’est vers le côté de Degraves Street que vous trouverez de bons restaurants. Pour le déjeuner Pour manger à midi, sachez que vous n’aurez pas de mal à trouver un endroit. En effet, essayez le concept de déjeuner dans les nombreux marchés de la ville. Par contre durant les weekends à Sydney, par exemple, vous pouvez vous rendre au Fitz Roy Garden ou au Bondi Beach. Dans ces derniers, vous trouverez toujours ce dont vous aurez envie.Inédit : Formation à distance en E-Learning - Cliquez ICI pour en savoir plus À titre d’illustration, vous pourrez y manger chinois, mexicain, français ou même bio. Et pour ceux qui se trouvent à Melbourne, ne manquez pas le célèbre Operator 25 à Wills Street. Que vous voyagiez entre amis, en famille ou en couple, le détour par ce petit restaurant cosy et intimiste demeure un incontournable. Pour les petits en-cas Les vacances riment bien évidemment avec plaisir. Aussi, ne vous privez pas et pour votre 4 heures. Toujours à...
read more

Comment sécuriser son restaurant ?

Voilà, vous avez fini d’aborder les côtés administratifs pour l’ouverture de votre restaurant et vous vous apprêtez à vous lancer dans votre activité de restaurateur, voici quelques conseils à connaître pour offrir une sécurité optimale au sein de votre établissement. Sécurisation des accès Pour éviter un cambriolage tout en dissuadant les cambrioleurs, l’idéal serait de renforcer la sécurisation des restaurants. Pour cela, il est conseillé de vous assurer de la fiabilité des serrures que vous utilisez. Cela compliquera la tâche des voleurs et vous offrira l’assurance d’un local bien gardé. Vous aurez l’embarras du choix parmi les serrures multipoints proposés sur le marché, d’autant plus que leur prix reste variable. Cependant, il est recommandé de faire intervenir un serrurier professionnel pour son installation. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur Espace-artisan et de trouver le serrurier qui se trouve à proximité de chez vous. Une fois la serrure remplacée, pensez également à renforcer votre porte, d’autant plus que certains cambrioleurs n’hésitent pas à découper les portes pour pouvoir entrer sans forcer la serrure. C’est pourquoi, afin de sécuriser votre restaurant, optez pour une porte blindée ou un encadrement métallique. Certains serruriers vous proposeront également les pommelles tridimensionnelles pour une facture beaucoup moins élevée. Et comme les cambrioleurs n’entrent pas uniquement par les portes mais aussi les fenêtres, il est judicieux de rendre vos fenêtres plus sûres. Pour cela, vous avez le choix entre les vitres antieffraction, les volets renforcés et l’installation d’une alarme au niveau des fenêtres. L’objectif étant de rendre bruyant l’effraction afin d’attirer l’attention. Installation d’un système de sécurité Afin de dissuader les cambrioleurs rien de tel que l’installation d’un dispositif d’alarme et de détecteur de mouvement qui vont s’enclencher en cas de l’ouverture d’un porte ou le bris de vitre. Se déclinant dans tous les modèles et dans tous les formats, ces systèmes peuvent être connectés auprès d’une entreprise de sécurité, qui à son tour va alerter la police. Comme la technologie ne cesse d’évoluer, vous pourrez même installer un dispositif détecteur de mouvement qui pourra enfumer les intrus qui sont entrés par effraction chez vous. Certains dispositifs beaucoup moins chers peuvent être installés à l’extérieur, qui en cas de mouvements vont déclencher les éclairages, surtout durant la nuit. Les cambrioleurs n’apprécient pas les éclairages, ce qui est parfait pour les dissuader rapidement. Toutefois, veuillez-vous renseigner sur les dispositifs qui s’accordent le plus à...
read more

Découvrir le Mexique grâce à des plats typiques

Il existe plusieurs façons de voyager et les voyages culinaires en font partie. En effet, cela constitue un autre moyen de découvrir les particularités d’un pays. Et pour cette fois, partez à la découverte du Mexique à travers ses plats les plus traditionnels, pour un voyage gourmand et riche en goût. À propos de la cuisine mexicaine La cuisine mexicaine est très variée. Elle a connu l’influence des cuisines asiatiques, africaines, caribéennes et même du Moyen-Orient. Il faut savoir qu’elle est surtout à base de maïs, de haricot, d’avocat, de tomates sans oublier le riz en guise d’accompagnement. Avant de partir au Mexique, sachez que les plats sont assez épicés. Dans ce cas, si vous ne supportez pas trop le goût du piment, allez-y doucement. Les plats à déguster absolument au Mexique Lorsque vous serez arrivé à destination, prenez alors le temps de goûter aux plats les plus typiques de la région. Et si vous ne savez pas trop quoi prendre, en voici quelques exemples : Le pozole Le pozole est une soupe faite à base de grains de maïs. Elle est aussi composée de feuilles de salade, de morceaux d’oignons et de radis, des herbes et sans oublier bien évidemment le piment, mais en poudre cette fois. Elle est servie avec des morceaux de poulet ou de porc. Cette soupe est surtout réputée pour vous remettre en forme après avoir passé une soirée bien arrosée. Les Œufs à la mexicaine Les œufs à la mexicaine ressemblent aux œufs brouillés, mais ce qui les rend si particuliers ce sont les morceaux de tomates, d’oignons et de piment. Il s’agit ici du jalapenô qui est une variété de piment mexicain. Généralement, on mange ce plat au petit déjeuner. Dans ce cas, avant de partir pour faire vos visites et vos activités, prenez de bons œufs à la mexicaine. Le poulet au mole Comme son nom l’indique, le poulet au mole est un plat à base de poulet. Toutefois, ce qui le rend spécial c’est la sauce qu’on appelle mole. Cette dernière est l’une des sauces mexicaines les plus réputées et les plus difficiles à préparer. Elle est à base de piment, de cacao, de tomate, de sésame, de cacahuète, de tomate et de tortilla frite. Et dans le cadre de votre escapade dans les contrées mexicaines, ne manquez pas de goûter à cette...
read more